Logo marque du langage Go

Série : Langage GO – If / Else if / Else

Comme dans tout les langages, lors de l’écriture d’un programme on a besoin de pouvoir faire le code en fonction de condition, d’état, de résultat. Pour cela, le langage GO mettre à notre disposition un jeu d’instruction qui en fonction d’une condition qui doit renvoyer un vrai ou faux effectuer un ensemble d’instruction ou un autre ensemble d’instructions.

Introduction

Comme dans tout les langages, lors de l’écriture d’un programme on a besoin de pouvoir faire le code en fonction de condition, d’état, de résultat. Pour cela, le langage GO mettre à notre disposition un jeu d’instruction qui en fonction d’une condition qui doit renvoyer un vrai ou faux effectuer un ensemble d’instruction ou un autre ensemble d’instructions.

On pourrait comparer cela, au bifurcation d’autoroute ou aux aiguillages de chemin de fer.

Le mot clé if – else if – else

La déclaration la plus standard est avec l’utilisation du mot clé var, son type, éventuellement une valeur initiale et un nom.

Les syntaxes

Voici les différentes syntaxes de la plus basique à la celles avec des branches alternatives :

package main

import "fmt"

func main() {

	var taille := 150;

	if (taille > 180) {
		// Code si la condition est vrai
	}
}
package main

import "fmt"

func main() {

	var taille := 150;

	if (taille > 180) {
		// Code si la condition est vrai
	} else {
		// Code si la condition est fausse
	}
}
package main

import "fmt"

func main() {

	var taille := 150;

	if (taille > 180) {
		// Code si la condition est vrai
	} else if taille >= 100 {
		// Code si la condition est vrai
	} else {
		// Code qui représente la condition  taille <= 180 et taille < 100
	}
}
package main

import "fmt"

func main() {

	var taille := 150;

	if (taille > 180) {
		// Code si la condition est vrai
	} else if taille >= 100 {
		// Code si la condition est vrai
	} else if taille >= 50 {
		// Code qui représente la condition  taille <= 180 et taille < 100 et taille >= 50
	} else {
		// Code qui représente la condition  taille <= 180 et taille < 100 et taille < 50
		// Autant dire que je suis un "Minipouce" !!!!
	}
}

Opérateurs de comparaisons

Lorsque l’on écrit une condition, il nous faut pouvoir avoir toujours un résultat booléens et donc soit true, soit false. Pour cela, le langage GO nous met à disposition un ensemble d’opérateurs pour pouvoir écriture notre condition correctement, les voici.

Opérateur en GOSignification
==L’égalite, true si c’est égal
!=La différence, true si ce n’est pas égal
>Supérieur strictement, true si supérieur strictement
<Inférieur strictement, true si inférieur strictement
>=Supérieur strictement, true si supérieur ou égal
<=Inférieur strictement, true si inférieur ou égal

Conditions combinatoires

Bien sûr, le cas où on aura de simple condition est de l’exceptionnelle ou vous avez vraiment de la chance. Dans la plus part des cas nous allons avoir besoin de pouvoir effectuer un ensemble de conditions liées entre elles et ce n’est que le résultat final, toujours répondant à vrai ou faux, qui nous intéressera.

Pour cela, le langage GO nous met à disposition un ensemble d’opérateurs booléens qui vous permettre de liées nos conditions et affecter le résultat final de la condition. Voici les différents opérateurs booléens mis à notre disposition.

Opérateur en GOSignification
&&Les deux conditions doivent être vraies
||Au moins une des conditions doit être vraie. L’opérateur
est le double pipe.
!Inverse, et donc la condition doit être fausse (on pourra
le traduire par “ne pas”).
package main

import "fmt"

func main() {

	var taille := 150;

	if (taille > 120 && taille <= 180) {
		// Code si les conditions sont toutes vraies
	}
}
package main

import "fmt"

func main() {

	var taille := 175;

	if (taille > 170 || taille > 180) {
		// Code si une des conditions est vrai
	}
}
package main

import "fmt"

func main() {

	var taille := 175;

	if !(taille > 180 )
		// Code si la condition n'est pas vrai (correspond à l'écriture suivante taille <= 180)
	}
}

Tables de vérité

Pour ceux, comme moi, qui ont fait soit de l’électronique soit de la programmation de microprocesseur on apprend tous un jour les fameuses tables de vérités, voici donc les tables de vérités pour l’opérateur && et l’opérateur ||.

Etat 1Etat 2Etat résultant
000
010
100
111
Table de vérité pour le ET logique
Etat 1Etat 2Etat résultant
000
011
101
111
Table de vérité pour le OU logique
Etat 1Etat résultant
01
01
10
10
Table de vérité pour le NON logique

En résumé

Voilà maintenant vous savez :

  • 30Utilisez les instructions conditionnelles
  • Utilisez la logique combinatoire dans vos conditions
  • Ecrire des conditions avec plusieurs branches conditionnelles simple ou avec conditions

A lire aussi …

Frédéric Schmidt

Lead Technical Architect.

Ajouer un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recent Comments

    %d blogueurs aiment cette page :